15 pays d’Afrique ont décidé de s’allier au sein d’une nouvelle Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle (ADEFOP).
Cette institution vise à renforcer les coopérations et synergies entre les systèmes de formation professionnelle des pays participants : Benin, Burkina-Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée-Conakry, Guinée-Bissau, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.

Les activités de l’alliance porteront sur trois axes :
• Développer et promouvoir la formation professionnelle dans certains secteurs identifiés comme prioritaires,
• Partager des expériences et échanger des bonnes pratiques,
• Mobiliser des fonds pour le financement de projets à un niveau national et international.

Cette dynamique de coopération Sud-Sud constitue l’aboutissement de précédents groupes de travail menés par les autorités concernées, avec le soutien de la Banque Islamique de Développement (BID).

La convention-cadre multilatérale signée à Meknès en avril 2017, prévoit que le Secrétariat Permanent de l’Alliance siègera au Maroc, qui assurera également la Présidence de l’ADEFOP pour le premier mandat.